EnglishFrench

À PROPOS

Mission
La fondation Bonne action UMUGIRANEZA a pour mission de mobiliser les moyens humains, matériels et financiers en vue d'assister toutes les personnes nécessiteuses en général et atteindre un développement durable de notre pays notamment dans les secteurs de la santé, l'éducation et protection de l’environnement.
Click Here
Notre Devise
Sauvergarder l'Image de l'Humanité.
Click Here
Objectif Global
La Fondation Bonne Action UMUGIRANEZA a un objectif global de contribuer au développement de notre pays à travers un soutien aux personnes vulnérables telles que les orphelins, les veuves, les enfants malnutritions, les personnes âgées, ...etc., mais aussi en initiant des projets de développement dans plusieurs domaines tels que la santé, l'éducation, l'environnement, et bien d’autres.
Click Here
Previous
Next

Contexte

Le Burundi a connu une longue période de guerre civile qui a laissé des conséquences néfastes pour la société. Même si le gouvernement en place essaie de redoubler d’efforts pour redresser la situation, il reste un grand pas à franchir pour atteindre un développement économique stable et durable. 

Qui sommes-nous?

La Fondation Bonne Action UMUGIRANEZA est née de l’initiative de Son Excellence Angeline NDAYUBAHA NDAYISHIMIYE, l’actuelle Première Dame de la République du Burundi qui souhaitait avoir un cadre juridique et officiel de ses actions humanitaires envers les couches vulnérables de la société
burundaise, mais aussi de pouvoir contribuer au développement durable de son Pays.

 

RENCONTREZ NOTRE

FONDATRICE.

  • Introduction

Le Burundi a connu une longue période de guerre civile qui a laissé des conséquences néfastes a toute sa population. Même si le gouvernement en place essaie de redoubler d’efforts pour redresser la situation, il reste un grand pas à franchir pour atteindre un développement économique stable et durable.

Inspirée de ce qui précède, Son Excellence Angeline NDAYUBAHA NDAYISHIMIYE a décidé de créer la Fondation dénommée Fondation Bonne Action UMUGIRANEZA qui a pour mission d’apporter un appui a toutes les personnes vulnérables en général, en contribuant aussi au développement durable du pays.      

          

Présentation de la fondation

La fondation Bonne Action UMUGIRANEZA a vu le jour le 2 juillet 2019, de l’initiative de Son Excellence Madame Angeline NDAYUBAHA NDAYISHIMIYE qui reste la Présidente de la Fondation. Dès sa création, la Fondation opère dans plusieurs secteurs de la vie nationale tels que la santé, l’éducation, protection de l’environnement, et l’assistance sociale. Agréée par l’Ordonnance Ministérielle No 550/1297, la Fondation jouit d’un cadre légal et juridique sur le territoire national et a son siège social en Commune Giheta, Province Gitega, plus précisément sur la colline KIBIMBA. Elle a aussi un bureau de liaison à Bujumbura sur l’adresse suivante : Rohero 1, Avenue des Orangers No 15.

  • Qui est Madame Angeline NDAYUBAHA NDAYISHIMIYE ?

De son nom de naissance Angeline NDAYUBAHA, elle est née en 1976 dans la Province de Muramvya, Commune Rutegama, d’une famille chrétienne modeste. Mariée à Son Excellence Evariste NDAYISHIMIYE, Président de la République du Burundi, ils ont ensemble 6 enfants dont 2 garçons et 4 filles.

Parlant de la vie d’enfance de Madame Angeline NDAYUBAHA, elle est née d’une famille des cultivateurs, son père travaillant en même temps pour des missionnaires blancs, premiers missionnaires de l’Eglise Evangélique des Amis, sur la colline KIBIMBA. Cela a fait que l’enfant soit envoyé à l’école à bas âge. Cependant, la situation n’est pas restée ainsi. La petite Angeline n’a pas vécu une vie des plus aisés. Grandie pendant la période de guerre civile au Burundi qui a éclaté en 1993 après l’assassinat du premier président démocratiquement élu Melchior NDADAYE, elle a par après vécu un véritable chemin de croix avant de suivre cet appel du ciel qui l’a conduit jusqu’à être la maman digne de son nom, appréciée par beaucoup de gens aujourd’hui.  

Pendant la période de guerre civile, la petite Angeline qui fréquente à ce moment l’école secondaire échappe de justesse à maintes reprises des mains des malfaiteurs qui tentent de lui arracher la vie. La situation devient de plus en plus alarmante à tel point qu’elle décide, parallèlement aux études, de devenir une mobilisatrice politique du côté de ses compatriotes qui étaient déjà au maquis au compte des Forces pour la Défense de la Démocratie « FDD » qui est finalement devenu la formation politique actuelle CNDD-FDD et parti au pouvoir depuis l’an 2005. Pendant cette période de guerre civile, sa famille se trouvait en exil.

Dans ces conditions difficiles d’études, Angeline NDAYUBAHA NDAYISHIMIYE a ainsi fréquenté différents établissements secondaires, entre autres le Lycée Sainte Thérèse de Mushasha, l’Ecole Secondaire Technique et Administrative – ESTA, avant de décrocher un diplôme de niveau A2 de l’Ecole Technique Commerciale et Administrative (ETCA) en 2003. Parallèlement à sa carrière professionnelle au sein de la SOBUGEA, elle a continué ses études supérieures à l’Université Sagesse d’Afrique où elle a obtenu son diplôme de Licence en Sciences Economiques et Gestion, en 2012. Devenue cadre de l’Entreprise, elle a assuré différentes responsabilités au sein de différentes sociétés opérant dans le domaine aéroportuaire, premièrement Chef de Service Administration et Directeur Administratif et Financier à la SOBUGEA en 2012.

  1. Les réalisations de la fondation

Depuis sa création, la fondation a déjà réalisé différentes activités à l’endroit des personnes vulnérables :

– Dans le secteur de la santé, une clinique d’ophtalmologie avec un service mobile est déjà à l’œuvre pour aider la population rurale qui a besoin de ce service. Différentes personnes démunis de moyens ont été soignées au centre d’ophtalmologie, à leurs domiciles respectifs, ou transférées dans d’autres hôpitaux.

– Des visites dans des maisons des orphelins et des personnes âgées ont été effectuées. Plus encore, différentes personnes sans-abris ont pu trouver l’assistance via la Fondation Bonne Action UMUGIRANEZA.

  1. Perspectives d’avenir

 Dans son plan d’action, la fondation prévoit entreprendre de grands projets de développement dans différents domaines :

  • Santé : La fondation compte mettre en place un hôpital spécialisé en maternité, et commencer en même temps un service mobile pour suive des mamans enceintes de la conception a la naissance. Cela aidera à réduire très sensiblement les cas de mortalité néonatales.

La fondation va aussi mettre en place un centre d’écoute pour l’encadrement des personnes ayant subi des troubles, des traumatismes ou dépendance aux stupéfiants.

  • Education et autres centres de formation : La fondation prévoit la mise en place d’un complexe scolaire d’excellence et d’un centre de formation socio-professionnelle au profit des élèves n’ayant pas eu la chance de continuer l’école secondaire.

L’inclusion financière : La fondation va mettre en place une institution de microfinance permettant ainsi un système de microcrédit lors du démarrage des projets initiés par les jeunes formés et regroupés en coopératives. 

  • Le Social

Plusieurs actions sont en train d’être menées pour venir en aide aux catégories les plus vulnérables de notre population, les marginalises tels que pygmées, les albinos ; personnes âgées, les personnes vivant avec un handicap, les familles à faibles revenu financier, les enfants de la rue …etc.

Nous comptons aussi continuer des séminaires de renforcement des capacités que nous avons commencées à l’endroit des jeunes élèves pour leur sensibilisation en matière de santé de la reproduction, de culture et mœurs ; mais aussi appuyer les femmes dans leurs efforts d’autonomisation financière.  

  • Les partenaires

Le partenaire
principal est le gouvernement du Burundi via le Ministère de la Santé et de
Lutte contre le SIDA et le Ministère de la Solidarité
Nationale. D’autres partenaires sont organisations tant nationales
qu’internationales œuvrant pour l’action humanitaire. Nous comptons aussi travailler avec des coopératives, des institutions bancaires ainsi que des microfinances. 

 

 

Fondation Bonne Action UMUGIRANEZA

Support for Humanitarian Actions in Burundi